fbpx

Vous avez sûrement déjà entendu parler du crowdfunding immobilier ou financement participatif, le crowdlending immobilier repose sur le même principe à quelques détails près. Vous allez voir dans cet article en quoi consiste exactement le crowdlending immobilier. Sa définition, son fonctionnement, ses avantages, mais aussi ses risques seront exposés ici pour que vous puissiez mieux comprendre son mécanisme.

Définition du crowdlending immobilier

Pour rappel, le crowdfunding est un terme générique qui représente une collecte de fonds auprès de groupes de particuliers ou de personnes morales. Le crowdfunding a pour objectif de financer des projets immobiliers via une plateforme web. En contrepartie, les investisseurs seront remboursés avec un bénéfice en fonction de la somme investie et du risque pris.

Le crowdfunding immobilier tel que défini de manière spécifique ne peut se faire qu’au travers des plateformes de conseiller en investissement participatif. Les produits financiers en sont l’action, l’emprunt obligataire et les bons de caisse. Les investisseurs sont des personnes physiques ou morales qui peuvent investir sans réelle limite.

Le crowdlending immobilier fait partie dudit financement participatif, sauf que ce dernier collecte des fonds par l’intermédiaire de prêts à intérêts ou prêts amortissables sur des plateformes ayant un statut d’intermédiaire en financement participatif. Les prêteurs (personnes physiques) peuvent financer un crédit à une personne morale qui porte un projet déterminé qui a une durée inférieur à 7 ans. Le prêteur ne peut prêter au-delà de 2000 € par projet.

Comment marche le crowdlending : d’un côté, il y a un promoteur ou une entreprise qui recherche un financement pour son projet, et d’autre part, on trouve un particulier qui participe à la collecte.

Il existe trois types de crowdlending :

  • Le prêt rémunéré aux particuliers : sans passer par une banque, des crédits sont accordés à des particuliers souhaitant financer un projet.
  • Le prêt rémunéré aux entreprises : il s’agit d’un financement de PME pour les soutenir sur des projets à forte croissance.
  • Enfin le prêt non rémunéré : qui permet le financement de projets à but non lucratif.

Le crowdlending immobilier est donc une solution idéale pour se défaire des banques et effectuer des prêts à court terme à forte rentabilité. Sur une plateforme de crowdlending, même les projets ayant déjà fait l’objet d’un refus auprès de la banque ont encore une chance de trouver des investisseurs. Cependant, on l’aura compris, il y a des risques.

Comment fonctionne le crowdlending immobilier ?

Si vous êtes un particulier, des projets vous sont proposés sur la plateforme, il est donc à vous de choisir celui qui vous convient le mieux. Le procédé est simple pour accéder aux projets, il suffit de vous inscrire sur la plateforme en complétant le formulaire en tant que prêteur et de fournir les documents requis pour la validation de votre profil.

Lorsqu’un projet vous intéresse, vous pouvez investir la somme que vous souhaitez en respectant le barème minimum indiqué par la plateforme. Vous serez ensuite rémunéré en fonction de la somme que vous avez investie. Il est possible pour vous d’investir sur plusieurs projets à la fois.

Dans le cas où vous êtes un porteur de projet, c’est-à-dire, une entreprise recherchant des fonds, vous devez souscrire votre projet en fournissant les critères nécessaires à la plateforme. En fonction de la plateforme de crowdlending, différents critères sont exigés lors de la sélection, les trois principales conditions sont :

  • L’ancienneté : une entreprise doit disposer de minimum deux bilans.
  • Son niveau d’activité : un montant minimum de chiffre d’affaires est exigé, cela toujours en fonction de la plateforme.
  • La rentabilité calculée afin de permettre le remboursement des investisseurs dès le mois suivant.

Pour bénéficier d’un financement, il est donc important de bien remplir les critères de sélection.

Les avantages et risques du crowdlending immobilier

Comme tout type d’investissement, il existe dans le crowdlending immobilier des avantages et des risques. Son premier avantage est bien sûr, la facilité pour emprunter de l’argent. Faire un prêt auprès d’une banque est moins souple que sur une plateforme de crowdlending. Ainsi, le concept du crowdlending est facile, et également rapide, car il permet une indépendance bancaire et ne nécessite pas de garantie.

Les emprunteurs obtiennent rapidement les fonds demandés, les dossiers sont très simples à monter. Les informations exigées auprès des entreprises concernent la durée, le montant du prêt et l’objectif financier à atteindre. Il est nécessaire également de fournir l’identité du dirigeant et le numéro du SIREN de l’entreprise.

Le crowdlending ne vous oblige pas à signer un contrat de prêt avec une banque, ce qui vous permet de gagner en liberté et réduit le stress lié à la gestion d’un prêt bancaire. De plus, contrairement aux prêts classiques, vous pouvez rembourser votre crédit à tout moment sans engendrer une pénalité importante.

Et bien sûr, vous n’avez pas besoin de fournir une garantie lors de votre prêt auprès des particuliers, ce qui est le cas si vous effectuez une demande auprès des organismes bancaires classiques. Notre plateforme de crowdlending trie les projets immobiliers sur le volet et sélectionne les projets les plus solvables et les moins risqués.

Fermer le menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer